L’homéopathie et la phytothérapie

L’homéopathie et la phytothérapie

 

Parfois associée à la médecine conventionnelle, elle peut atténuer les effets secondaires des traitements de chimiothérapie, ou encore des états anxieux, des troubles du sommeil fréquents lors d’une maladie grave.

 

Quelques adresses :

 

 

 

L’utilisation des plantes et de leurs principes actifs dans un but thérapeutique existe depuis l’origine de la médecine. Spécialité non reconnue, la phytothérapie renforcerait les défenses du patient. Même si les plantes ne sont pas des médicaments, leur utilisation n’est pas sans danger, puisque certaines plantes comportent des principes actifs puissants et que d’autres peuvent être toxiques.

 

Attention : Tout achat sur Internet de produits non contrôlés est formellement déconseillé.

 

A noter : En France, la vente des plantes médicinales relève du monopole des pharmaciens, le diplôme d’herboriste ayant été supprimé. De plus, les massages aux huiles essentielles sont contre-indiqués pour certains types de cancer, car les huiles essentielles aux vertus multiples passent par les pores de la peau et se retrouvent dans le sang.