L’Allocation Adulte Handicapé

L’Allocation Adulte Handicapé (AAH) vous sera attribuée si vous ne pouvez pas prétendre à une pension d’invalidité, sous conditions médicales (incapacité d’un taux d’au moins 80 %), sous conditions administratives et conditions de ressources. Vous ne devez pas non plus être titulaire d’une prestation de vieillesse.

La Maison départementale du Handicap (MDPH), la caisse d’allocations familiales, les centres d’action sociale ou le site internet www.social-sante.gouv.fr peuvent délivrer un dossier qui devra être complété par un certificat de votre médecin traitant.

L’AAH est attribuée pour une durée limitée ; elle donne droit au bénéfice de l’assurance maladie et n’est pas imposable.

La Prestation Compensatoire du Handicap (PCH) est destinée à compenser les conséquences du handicap : aides humaines, aides techniques, aménagement du domicile ou de la voiture. Elle est versée, avant l’âge de soixante ans, par le conseil général de votre département.

 

Il n’est pas possible de licencier un salarié en arrêt maladie, sauf si son absence compromet le bon

fonctionnement de l’entreprise ou si le personnel de l’entreprise est en licenciement économique.

Le licenciement est dans tous les cas soumis à des procédures strictes.

Relisez la convention collective de votre entreprise et

rapprochez-vous des délégués syndicaux, voire de l’inspection du travail.