Lymphœdème

Lymphœdème

Les curages ganglionnaires conduisent à une stase de la lymphe dans les tissus réalisant un lymphœdème. Le membre devient gros et lourd mais non douloureux. La limitation des curages grâce à la technique du ganglion sentinelle diminue la fréquence du lymphœdème. Pour les lymphœdèmes du membre supérieur, la mobilisation de l’épaule par kinésithérapie est indiquée après l’intervention chirurgicale, et le port de charges lourdes est définitivement interdit. La prévention de tout traumatisme au niveau des membres, d’une infection cutanée, la suppression de la chaleur et des bains trop chauds… sont autant de gestes utiles pour la prévention des lymphœdèmes. Le traitement d’un lymphœdème impose la réduction du volume par drainage lymphatique manuel spécialisé et surtout par un bandage porté en permanence les 2 premières semaines, puis, par la suite, un manchon de contention porté le jour.

CONSEILS

Le traitement d’un lymphoedème impose la réduction de volume par drainage lymphatique manuel spécialisé et par un bandage porté en permanence les deux premières semaines, puis, par la suite, un manchon de contention porté durant la journée. Une activité physique adaptée, associée à la prise en charge du lymphoedème, contribue à la diminution des symptômes.

En cas de difficultés persistantes, consultez sans tarder votre médecin qui pourra, si besoin, vous orienter vers un professionnel de santé spécialisé (kinésithérapeute, psychologue, dermatologue, médecin de la douleur…).

Voir sur ce site les rubriques Kinésithérapie et Activités physiques et sportives. Vous pouvez aussi consulter les vidéos de Saint-Louis Réseau Sein et le dossier lymphoedème sur le site de l’association « Les impatientes ».