Lésions buccales, ulcérations, aphtes, mycoses et modifications du goût et de l’odorat

Lésions buccales, ulcérations, aphtes, mycoses et modifications du goût et de l’odorat

Lors d’une chimiothérapie, il n’est pas rare d’avoir des aphtes, des ulcérations dans la bouche et des taches blanches liées à une infection par un champignon (mycose à candida). Votre médecin traitant ou le service hospitalier vous prescrira des bains de bouche spécifiques et un traitement général antimycosique. Après une radiothérapie de la région du cou, vos glandes salivaires ont pu être altérées et vous pouvez présenter une sécheresse de la bouche qui contraint pendant quelque temps à une alimentation semi liquide et à la salive artificielle. A noter qu’il y a des traitements qui réduisent les conséquences salivaires de la radiothérapie. Au cours d’un traitement, pendant quelques jours ou quelques semaines, vous pouvez avoir des modifications du goût et de l’odorat qui gênent votre alimentation. Ne vous inquiétez pas, tout rentrera dans l’ordre et en attendant, trouvez vous-même les saveurs qui vous conviennent le mieux. Surveillez votre état dentaire (voir « Soins dentaires »).

CONSEILS

Hygiène bucco-dentaire :

 

  • avant la chimiothérapie, consulter un chirurgien-dentiste pour un bilan bucco-dentaire et un détartrage.
  • Après chaque repas, faire un bain de bouche avec une solution prescrite par votre médecin (éviter les bains de bouche à base d’alcool).
  • Se brosser les dents après chaque repas.
  • Utiliser une brosse à dents extra souple et une brossette inter-dentaire ou un fil de soie dentaire (attention de ne pas faire saigner les gencives si votre taux de plaquettes est trop bas).
  • Eviter les brosses à dents électriques.

Alimentation :

  • sucer des glaçons, des glaces ou sorbets, des bonbons à la menthe.
  • Boire beaucoup (eau, thé, tisanes, sodas), si besoin avec une paille pour éviter le contact avec la bouche.
  • Privilégier les aliments moelleux ou mixés.
  • S’hydrater les lèvres avec un lubrifiant gras (lanoline, beurre de cacao).
  • Eviter les aliments qui favorisent l’apparition d’aphtes (noix, gruyère, ananas), les aliments épicés ou acides (vinaigrette, moutarde, jus de citron).
  • Eviter le tabac et l’alcool.

Voir sur ce site la rubrique Diététique et nutrition).

Consultez votre médecin si les problèmes s’aggravent.