Fièvre à plus de 38°5

Fièvre à plus de 38°5

Lors d’une chimiothérapie, votre taux de globules blancs, en particulier de polynucléaires, peut être très bas et vous exposer à des infections bactériennes nécessitant des antibiotiques. Ceux-ci vous ont peut-être été déjà prescrits par votre service hospitalier : utilisez alors votre ordonnance. Si malgré ce traitement, la fièvre persiste plus de 48 heures, contactez votre service hospitalier. A distance d’une chimiothérapie, vous pouvez présenter un problème de santé indépendant du cancer et de son traitement. Il est indispensable que vous fassiez alors appel à votre médecin traitant.

 

Si de la fièvre survient, consultez immédiatement votre médecin.