Douleurs

Douleurs

Les douleurs ne doivent pas être négligées. Elles peuvent être consécutives à une intervention chirurgicale ; elles peuvent être en rapport avec une fracture survenue après un traumatisme peu important ; elles peuvent être dues à une simple inflammation locale réversible, comme cela peut se produire par exemple avec la radiothérapie ; elles peuvent être liées à la compression d’un nerf par la tumeur primitive ou une métastase ; elles peuvent être indépendantes de votre cancer. Il faut donc identifier la cause et l’intensité des douleurs pour prescrire un traitement adapté. Parlez-en à votre médecin : si les douleurs persistent, n’hésitez pas à vous adresser à un centre antidouleurs.

CONSEILS

Au cours de l’évolution de la maladie, des douleurs peuvent survenir, le plus souvent en rapport avec la tumeur elle-même, mais elles peuvent aussi être liées aux traitements ou parfois à une maladie préexistante.

Ne restez pas seul avec votre douleur. Si vous êtes douloureux, signalez-le à votre médecin, à l’équipe soignante. Votre médecin pourra alors agir pour vous soulager après avoir évalué votre douleur, c’est-à-dire après avoir identifié précisément sa localisation, sa cause, son intensité. Aujourd’hui, la plupart des douleurs peuvent être soulagées grâce à des traitements adaptés qui prennent en compte les deux dimensions de la douleur, physique et morale, et qui peuvent donc associer :

  • des médicaments : les plus utilisés sont des antalgiques, du paracétamol à la morphine ;
  • des méthodes physiques : kinésithérapie, acupuncture, relaxation, sophrologie, hypnose… ;
  • un soutien psychologique pour vous aider à traverser l’épreuve de la maladie.

Voir sur ce site les rubriques : Douleur , Kinésithérapie, AcupunctureSoutien psychologique et Relaxation et sophrologie