L'invalidité

L’invalidité

 

DEMANDES AUPRÈS DE LA SÉCURITÉ SOCIALE :

 

A la fin des trois ans d’indemnités journalières (ou avant si votre situation médicale l’impose), vous pouvez bénéficier d’une pension d’invalidité, sous conditions de ressources, de durée de cotisations et si vous n’avez pas atteint l’âge légal de la retraite. C’est le médecin conseil de votre caisse d’assurance maladie qui prendra la décision.

Le classement dans l’une des trois catégories d’invalidité est déterminé par votre état de santé. L’une d’elles prévoit la possibilité de travailler à temps partiel tout en percevant la pension dont le montant est soumis à conditions.

La pension d’invalidité n’est pas attribuée à titre définitif et elle est révisable après évaluation du médecin conseil. Elle est imposable et prise en compte dans le calcul des ressources.

 

 

DEMANDES AUPRÈS DE LA MDPH :

 

L’allocation supplémentaire d’invalidité (ASI) peut compléter la pension d’invalidité si vos ressources sont insuffisantes.

La carte d’invalidité, accordée si vous justifiez d’une incapacité d’au moins 80 %, vous donnera droit à des avantages fiscaux et sociaux.

La demande de dossier peut être faite directement auprès de la Maison départementale du Handicap (MDPH) ou auprès d’un service social. N’oubliez pas d’y joindre le certificat rédigé par le médecin traitant.

 

Attention : La constitution du dossier et le calcul de la pension demandent plusieurs mois. Commencez vos démarches suffisamment tôt avant la fin de vos indemnités journalières.